« Regards sur le Front populaire (1936 / 2016) »

Crédit : Mauric - Mémoires d'Humanité / Archives départementales de la Seine-Saint-Denis

« Regards sur le Front populaire (1936 / 2016) »

Le Front populaire est l’un des moments fondateurs de notre histoire contemporaine qui a installé au cœur de la société française des conquêtes sociales, démocratiques et culturelles d’une portée civilisationnelle.

Loi sur les conventions collectives, loi sur la réduction du temps de travail sans perte de salaire (passage de 48 heures à 40 heures hebdomadaires), loi sur les congés payés pour tous les salariés (douze jours par an), la reconnaissance du droit syndical dans le cadre des conventions collectives,l’instauration des délégués du personnel,… mais également impulsion d’une démarche d’éducation populaire qui part à la conquête de la culture, des arts et des loisirs.

En l’espace de quatre années (1934 – 1938), ces conquêtes ont été rendues possibles par la conjonction d’une victoire politique des forces de gauche réunies sur un programme et par l’essor d’un mouvement social d’ampleur.

Pour un temps, le Front populaire a constitué une réponse progressiste à la crise –celle de 1929- et à la montée du fascisme qui allait subjuguer l’Europe. Si les gouvernements qui suivirent et le patronat revanchard s’employèrent à défaire les mesures du Front populaire, leur esprit a nourri la résistance à l’occupant nazi et, à la Libération, le programme du Conseil National de la résistance « Les jours heureux ».

Aujourd’hui, alors que la résolution de la crise de nos sociétés appellerait à un progrès humain sans précédent, nous sommes confrontés à une remise en cause permanente des droits sociaux. Dans un contexte dominé par une logique libérale, peut-on encore aspirer au progrès social porteur de développement humain ? Et si oui, en quoi doit consister le progrès humain à l’aube du 21ème siècle ?

Dîtes-nous ce que vous en pensez.

A vos plumes !

Crédit : Mauric - Mémoires d'Humanité / Archives départementales de la Seine-Saint-Denis

Crédit : Mauric – Mémoires d’Humanité / Archives départementales de la Seine-Saint-Denis

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?