Vos citations et pensées du jour…

7 Commentaires

Les commentaires sont fermés.

  1. Boca Cyril 6 années Il y a

    Andrée Chedid : " A force de m'écrire, je me découvre un peu et je retrouve l'autre. "
    Marguerite Duras : " Ecrire, c'est hurler sans bruit. " !
    Et une de mes citations préférées, de Luigi Pirandello : " Pour se trouver, il faut créer. "

    • HENRI RACHEL 6 années Il y a

      Merci pour cette évasion

      • Boca Cyril 6 années Il y a

        Merci ! Je suis curieux de savoir en détails ce que vous avez apprécié ! A bientôt !

  2. Parle10 6 années Il y a

    "La culture est  beaucoup plus qu'érudition ou raffinement, elle constitue la substance-même de l'homme, sa nature propre."
    (extrait d'un journal de la CMCAS de Bayonne)

  3. becquet 5 années Il y a

    Retraité EDF et auteur de livres…
    Pour les retraités un livre sur leurs années jeunesse mon livre " levez vos ardoises ! "
    tout sur mon site http://christian-becquet.fr
    cordialement
    cB

  4. Nadège Gautier 5 années Il y a

    L’INVENTION DE NOS VIES de Karine TUIL
    Un énorme coup de coeur pour l'INVENTION DE NOS VIES de Karine Tuil ! Epoustouflant !
    Cela fait longtemps que je n'ai pas lu un roman aussi bon. Bref, si vous n'avez qu'un bouquin à lire cette année, foncez c'est celui là… ! 
    Qu'est-ce qui fait courir Sam Tahar ? L'argent, le luxe, un beau mariage avec la fille d'un homme puissant, les succès féminins, la reconnaissance du barreau new-yorkais où cet avocat redouté exerce. Il a tout. Alors que veut-il de plus ? Oublier peut-être que sa réussite repose sur une imposture.
    Car pour trouver sa place sociale, il a pillé la vie et les origines juives de son ex-meilleur amiSamuel Baron, écrivain raté et aigri, fils d'intellectuels, n'ayant pour seul lot de consolation que Nina, d’une beauté explosive.
    Ce trio était ami, il y a vingt ans. A l’occasion de leurs retrouvailles, tout explose et l’avocat est rattrapé par son passé : il s’appelle en réalité Samir, fils d'immigrés, enfant des cités et Samuel, le looser, inverse la donne….
    Un livre sur l’usurpation, le mensonge (‘'Avec le mensonge, on peut aller très loin mais on ne peut pas en revenir"), la trahison, le prix de la réussite sociale, le poids de la religion.
    Un suspense qui vous tient tout le livre, un dénouement de folie et une écriture magnifique !! Très forte, Karine Tuil… 

  5. tual 5 années Il y a

    il nous faut apprendre a vivre ensemble comme des fréres ; sinon nous allons mourir ensemble comme des idiots !! ( martin luther King ) 
    quand vous serez arrivé dans la sphére impériale  ou tronent les grandes cultures , souvenez vous des pauvres gens  déshérités par le sort , dont l'intélligence s'annihile sous l'oppression d'un azote moral et qui périssent aprés avoir constament su ce qu'était la vie sans pouvoir vivre , qui ont eu des yeux perçants et n'ont rien vu , de qui l'odorat était délicat et qui n'ont senti que des fleurs empestées . Les gens a prétentions craignent la culture comme un pouvoir a leur ignorance ( illusions perdues Balzac )

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?